Sélectionner une page

Fatigués, stressés, frustrés : les cadres semblent de moins en moins épanouis au travail. Pire : ils seraient même malheureux ! Le malaise en entreprise se manifeste par des chiffres plutôt inquiétants. Burn-out, bore-out ou encore harcèlement au travail, quelles sont les origines, conséquences et manifestations de ces nouvelles pathologies professionnelles ?

« La moitié des salariés font semblant d’être heureux au boulot alors qu’ils ne le sont pas du tout. Et c’est encore plus flagrant chez les cadres et les managers », observe Christophe Nguyen, psychologue du travail et directeur du cabinet Empreinte Humaine, qui avait déjà tiré la sonnette d’alarme lors du premier confinement sur la détresse psychologique de certains managers.

Inquiets et démoralisés, un tiers des cadres exprime un vrai mal-être dans le 3e observatoire Kantar-CFDT. Et le dernier baromètre Apec enfonce le clou : la crainte du licenciement progresse et concerne un quart des cadres en 2021. Le point avec Cadremploi.

%d blogueurs aiment cette page :