Sélectionner une page

Face à un personnel soignant confronté quotidiennement à un très grand nombre de décès et une prise en charge des patients en réanimation très complexe, la direction du CHU a mis en place un dispositif de soutien psychologique à destination des soignants.

« Il faut savoir que la situation que nous vivons aujourd’hui est catastrophique.La quatrième vague n’a rien de commun avec les trois précédentes vagues que le CHU a pu connaître. Les prises en charge sont très compliquées avec une rupture d’approvisionnement, les patients ne peuvent pas être tous en réanimation, ils sont dans les étages de médecine, les patients qui nécessitent une hospitalisation de médecine sont soignés à domicile. Cela demande une prise en charge très lourde du personnel qui peut etre amené à être épuisé, le personnel en réanimation est très sollicité pour soulager les patients avec des manoeuvres comme des cubitus ventro, de le retourner plusieurs fois par jour, cela contribue à de la fatigue physique et émotionnelle du à une très forte mortalité. Cela représente une détresse psychologique potentielle même pour des soignants aguerris».

Le reportage de la chaine Guadeloupe 1

%d blogueurs aiment cette page :