Brown-out, le nouveau fléau des directions financières

par | Mar 29, 2022 | Psychologie

Nous avons déjà eu l’occasion du brown-out dans nos articles mais il faut bien l’avouer, il reste encore très méconnu face au syndrome du burn-out et du bore-out.

En anglais, brown-out, est une coupure d’électricité, une chute de tension, une panne de courant. La traduction qui convient de brown-out, c’est « manque de jus ». Un salarié atteint de brown-out est un salarié qui n’a plus aucune énergie pour faire ce qu’il fait, pour la bonne et simple raison qu’il ne donne plus aucun sens à sa tâche, voire qu’il considère sa tâche comme étant à l’opposé de ce qu’il conviendrait de faire, selon lui.

Depuis plusieurs années, des sociologues travaillent sur un phénomène qui prend de l’ampleur au fil des ans. D’abord limité aux jeunes se retrouvant affublé d’un titre pompeux (souvent en anglais) mais dont la « job description » associée est désespérément vide, ce que l’on appelle « les jobs à la con« , il touche maintenant les cadres, managers et directeurs qui ne retrouvent plus de sens à ce qu’ils font.

Il faut dire que la pandémie est passée par là et que le télétravail a rebattu les cartes des priorités de nos choix de vie. Et ce qui semblait dérisoire il y a encore peu, devient maintenant essentiel : le sens du travail.

Voici un article fort intéressant de DAF Magazine sur le sujet du brown-out chez les directeurs administratifs et financiers. Il pose un nouvel éclairage sur ce syndrome dont on devrait entendre parler dans les années qui viennent.

0 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :