Sélectionner une page

L’auto-compassion ne consiste pas à se dire que nous sommes meilleurs que les autres d’une certaine manière. Il s’agit d’accepter la réalité : peu importe à quel point nous aimerions penser que nous sommes, nous sommes des êtres humains, comme tout le monde.

Christophe Deval nous explique dans cet article sur MyHappyJob comment l’auto-compassion peut nous aider à passer les « jours sans » durant cette difficile période qu’est le confinement.

%d blogueurs aiment cette page :