Un baobab dans le cœur, une réflexion du Petit Prince

« Chaque jour j’apprenais quelque chose sur la planète, sur le départ, sur le voyage. […] C’est ainsi que, le troisième jour, je connus le drame des baobabs. »

Reconnaissez-vous cette phrase ? Elle est extraite du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry. Lors de son voyage initiatique allant d’une planète à l’autre, le Petit Prince nous parle des maux qui rongent notre existence, de ses toutes petites choses qui arrivent un jour à nous faire perdre pied, perdre espoir, prendre peur…

L’une de ces petites choses est la graine de baobab, que le Petit Prince prend bien soin d’arracher à la terre de sa petite planète pour éviter qu’elle n’explose. Mais lors du troisième jour de son voyage, il arrive sur une planète envahie par les baobabs…

« Il y a de bonnes graines de bonnes herbes et de mauvaises graines de mauvaises herbes. Mais les graines sont invisibles. Elles dorment dans le secret de la terre jusqu’à ce qu’il prenne fantaisie à l’une d’elle de se réveiller. Alors elle s’étire, et pousse d’abord timidement vers le soleil une ravissante belle brindille inoffensive. S’il s’agit d’une brindille de radis ou de rosier, on peut la laisser pousser comme elle veut. Mais s’il s’agit d’une mauvaise plante, il faut l’arracher aussitôt, dès qu’on a su la reconnaître »

Dans cet article, vous découvrirez le symbolisme puissant des baobabs du Petit Prince, ce qu’ils peuvent engendrer dans notre fort intérieur, et nous mener vers des sentiments très proches de ceux que nous retrouvons dans les premières phases du burn-out.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :