25 ans. Trop jeune pour faire un burn-out ?

Ils ont entre 20 et 25 ans. Ils sont jeunes, plein de vie et surtout plein d’envies. Diplôme en poche, ils ont une belle vie personnelle et professionnelle qui s’ouvre devant eux. Un petit appart’, un job de rêve… Pour eux c’est sûr, c’est le début d’un nouveau chemin sur lequel ils vont s’épanouir, utiliser à fond leurs compétences, et commencer une « carrière ».

Seulement voilà, beaucoup sont malheureusement rattrapés par une réalité toute autre. On estime qu’un tiers des moins de 25 ans vivent sous le seuil de pauvreté et qu’un quart est en état d’hyper-stress au travail.

Aux problèmes financiers, qui entrainent une réduction drastique des dépenses de santé et d’alimentation, s’ajoutent souvent des conditions de travail difficiles : « job à la con », heures supplémentaires, harcèlement parfois. Les espoirs et les projets se fracassent contre une dure réalité.

Voici deux articles qui compilent analyses et témoignages et qui doivent sensibiliser sur le traitement des jeunes dans les entreprises et surtout, faire en sorte que l’on en prenne soin, car ils sont les vrais espoirs de demain.

À moins de 25 ans, elles ont fait un burn-out

Premier boulot, premier burn-out

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :