« Comme un travail » : ces grands-parents proches du burn-out depuis la fin du confinement

On a beaucoup parlé durant cette longue période de confinement de l’épuisement des parents devant télé-travailler tout en gardant leurs enfants. Passer son temps entre réunions en visio-conférences et gestion des repas, des jeux, des siestes parfois pour les tout-petits a été une source de stress et d’anxiété qui a amené les parents au bord du burn-out.

Heureusement, pour un certain nombre, les grands-parents ont pu se substituer aux parents pendant cette période. Très heureux de passer du temps avec leurs petits-enfants, ils ont souvent oublié de penser à eux et de se ménager : changement drastique de rythme de vie, fatigue physique et nerveuse, constantes sollicitations de la part des petits, beaucoup de grands-parents se sont retrouvés face aux mêmes difficultés que leurs enfants qu’ils voulaient soulager.

Cet article de l’Express nous raconte, à travers des témoignages, ce qui reste encore aujourd’hui un tabou : le syndrome d’épuisement des papis et mamies.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :