Sélectionner une page

Sylvia a eu un burn-out professionnel. Aux côtés de son mari, Cyril, elle explique ce jour où son corps lui a dit d’arrêter, les signes qui auraient dû l’alerter et ce qu’elle a fait pour relever la tête.

Sylvia était employée administrative. Horaires non cadrés, des tâches qui allaient au-delà de son poste, une pression imposée par ses supérieurs et surtout, un besoin de ne pas décevoir rythmaient son quotidien. Le 22 mai 2019, c’était la pression de trop, le mot de trop, la journée de trop. Sylvia craque. Ce jour-là, son corps a dit stop.

%d blogueurs aiment cette page :