« Il va y avoir des burn-out chez les vignerons » : l’année tourne au vinaigre pour le secteur viticole

C’est la rentrée, et elle a un goût amer pour de nombreuses personnes : chômage partiel, licenciements, faillites, carnets de commande vide, aucun débouchés à l’international… Ce sont des pans entiers de notre économie qui souffrent.

On a parlé du secteur industriel et de ses nombreuses TPE et PME dont les patrons ont dû passer par la case du Tribunal de Commerce pour liquider ce qu’ils avaient mis tant d’années à bâtir. Mais l’agriculture est loin d’être épargnée.

Le secteur viticole est économiquement très important en France. Nous sommes le deuxième producteur mondial de vin et la France comptait 85000 exploitations avant le Covid.

L’année 2020 s’annonce excellente pour le vin. Mais cela ne suffira pas à sauver de nombreuses exploitations en péril malgré les efforts démesurés que fournissent les vignerons pour sauver ce qui peut l’être. Ce sont les petits producteurs qui souffrent le plus psychologiquement.

Explications et détails dans cet article de FrancetvInfo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :