Aidant familial : attention au burn-out

Devenir aidant familial est une preuve d’amour. Nous en connaissons tous un ou plusieurs. Qu’ils soient aidant familiale ou professionnel, ils partagent le quotidien de personnes en souffrance: Alzheimer, maladie psychomotrice, vieillesse, handicap.

Mais gare à l’épuisement qui peut mettre en danger l’aidant mais aussi le proche dépendant.

Dans « Parlons-Nous » entre 22h et 0h30, la psychologue Caroline Dublanche recueille les confidences des auditeurs de RTL. Retrouvez l’intégrale de l’émission du 21 septembre sur le sujet du burnout avec les témoignages de Annick, Vivianne, Valérie, Gilles, Joëlle et Linda.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :