Sélectionner une page

La catastrophe tant redoutée au printemps n’a pas eu lieu. Les hôpitaux psychiatriques n’ont pas connu d’hécatombes ni d’épidémie de formes graves de Covid-19, les services ont tenu.

En revanche, les patients n’ont pas été épargnés par l’anxiété qui a touché, selon Santé publique France (SPF), 26 % des Français au début du confinement, jusqu’à 18 % à la fin par rapport à 13 % hors épidémie. Dès le déconfinement, les médecins ont constaté une augmentation des demandes de consultation pour des troubles dépressifs et anxieux, chez des patients déjà suivis mais aussi des personnes peu coutumières de la psychiatrie.

Et vous, comment vous sentez-vous aujourd’hui ?

Voici des stratégies d’autogestion de la santé et les soins dont vous avez besoin pour vous aider à faire face à la situation.

%d blogueurs aiment cette page :