Sélectionner une page

Encore minoritaires dans les entreprises, parfois mal compris, le « slow working » propose une autre vision du travail qui concilie sérénité et efficacité.

Adopter le « slow working », c’est avant tout s’inscrire dans une révolution douce qui dépasse le monde du travail et modifie progressivement sa façon de voir le monde.

C’est par ces mots extraits du livre « Slow working », de la collection « My Happy Job », que je voulais introduire le très bel article de la rédaction de MyHappyJob qui nous propose, à juste titre, d’utiliser ce moment pour nous interroger sur nos envies et sur les moyens d’éviter, à court et moyen terme, l’épuisement.

%d blogueurs aiment cette page :