« Ce matin-là » : l’écriture claire et tendre de Gaëlle Josse se penche sur le burn-out

Gaëlle Josse est aimée de ses lecteurs pour son écriture juste et pleine d’humanisme. Elle signe un nouveau roman « Ce matin-là ».

Dans ce nouveau roman qu’elle espère « doux, consolant et réparateur« , l’auteure évoque ce mal de notre siècle qui touche des salariés de plus en plus jeunes en quête de sens : le burn-out.

Elle tire son inspiration de son environnement où elle a pu observer « ces effondrements qui partent souvent d’une raison professionnelle, qui n’est souvent qu’une partie émergée d’un iceberg de mal-être beaucoup plus profond.« 

Gaëlle Josse est une portraitiste, elle aime écrire sur la vie des gens. « Ce qui m’intéresse avant tout ce n’est peut-être pas la complexité narrative, ce qu’il se passe dans le livre, le rebondissement, l’intrigue, c’est moins ça qui me passionne que d’approcher la vérité et la complexité d’une vie » affirme l’auteure française.

Article à lire sur FranceInfo: Culture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :