Et si c’était un burn-out parental ?

Ereintée corporellement et mentalement, elle venait de me dire que son fils de 5 ans n’avait qu’à faire ce qu’il voulait. Elle n’avait plus la force d’argumenter. Plus envie de lui expliquer pourquoi il devait se brosser les dents le soir ou encore de le convaincre de prendre le médicament dont il avait besoin.

Une amie qui pourtant était une mère exemplaire et qui donnait tout pour ses enfants mais qui s’était vidée.

Rebecca Dernelle-Fischer, psychologue, nous raconte à travers ce très bel article des Fabuleusesaufoyer.com, à quel point la parentalité peut peser très lourd pour des mamans, jusqu’à les mener inexorablement vers le burn-out parental.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :