Sélectionner une page

Au Québec aussi les hôpitaux, les psychologues voient une augmentation des patients jeunes aux troubles graves. Perte de repères, plus de réseaux d’amis proches, tant de facteurs qui font que les jeunes du Québec vont mal aujourd’hui.

Les conséquences psychologiques ne disparaîtront pas avec une sortie de la pandémie, cela va durer et c’est tout un écosystème à revoir pour un avenir meilleur.

Superbe article à découvrir qui nous montre la réalité d’aujourd’hui dans la Province du Québec qui n’est pas sans rappeler ce qui se passe dans notre beau pays.

%d blogueurs aiment cette page :