Sélectionner une page

Epuisés après un an de crise du Covid, les soignants sont à bout de force. Certains font le choix de tout arrêter et de se reconvertir. C’est le cas d’Alissia Lohéac qui vit à Embrun, dans les Hautes-Alpes.

L’aide-soignante devenue pompier nous raconte à travers ce témoignage comment elle est passé de l’euphorie des premiers mois de pandémie à la lassitude et à la fatigue extrême. Elle ne reconnait plus son métier. Entrée dans la spirale du burnout, elle a décidé de changer de métier.

La situation n’est pas nouvelle et a commencé bien avant la pandémie de Covid. Mais Alissia est un exemple de l’extrême difficulté avec laquelle les soignants travaillent. Enchainant les périodes de confinements, de pics de malades, et voyant leur travail de moins en moins considéré par une partie de la population, le moral est au plus bas. A lire absolument.

%d blogueurs aiment cette page :