Sélectionner une page

Faire preuve de vulnérabilité est un vrai acte de courage pour nous toutes et tous. Arriver à dépasser la phase de déni, accepter sa condition pour admettre son mal être est très compliqué. Les burnoutées et burnoutés qui lisent ces lignes le savent mieux que quiconque.

Dans le monde du sport professionnel, il est rare de voir de voir un ou une athlète parler de ses problèmes d’anxiété, des périodes de dépression qu’il ou elle a traversées. Chacune et chacun a le droit de revendiquer le droit de préserver sa santé mentale, athlète de haut niveau ou pas. Découvrez l’acte de vulnérabilité de cette athlète hors norme qui ose dire les choses dans cet article.

%d blogueurs aiment cette page :