Sélectionner une page

Deux millions de burnout sévères en France aujourd’hui, 40% des salariés déclarent souffrir de dépression et d’épuisement et près de 74% disent ne pas vouloir retourner au travail comme avant la crise. Des chiffres ô combien inquiétants mais peu surprenants si l’on considère l’ampleur de la pandémie et sa durée.

Nombreux sont ceux qui vont bientôt reprendre le travail en présentiel, à 100% ou partiellement. Il est urgent et indispensable que les entreprises mettent tout en place pour accueillir, prévenir et soutenir les collaborateurs.

Et si la capacité à garantir la santé et la sécurité psychologique des salariés était un nouveau critère d’attractivité et de pérennité des entreprises en France ? Découvrez cette nouvelle réalité dans cet article.

%d blogueurs aiment cette page :