Sélectionner une page

Lorsque nous avons créé le Club des Burnoutés et des Bienveilleurs, notre ambition était de briser le tabou autour du burnout en toute bienveillance et sans aucun jugement.

Nous nous sommes efforcés de toujours faire intervenir des personnes passées par le burnout pour en parler et ainsi expliquer avec leurs mots comment ils ont surmonté cette épreuve.

Aujourd’hui nous partageons le témoignage d’un autre bienveilleur, l’écrivain Gilles Paris qui raconte la Dépression et son engagement, sa façon à lui de se rendre utile pour le bien d’autrui.

%d blogueurs aiment cette page :