Des «blabla caisses» pour prendre le temps de discuter en payant ses courses

par | Fév 4, 2022 | Société

Hôtesse ou hôte de caisse comme on les appelle maintenant, caissières et caissiers il y a quelques décennies, ces femmes et ces hommes font ce métier, difficile, voire pénible parfois, pour des raisons diverses.

Mais parce que c’est un métier que je connais bien pour l’avoir fait durant trois ans en CDI Etudiant, il a été pour moi une véritable école de la vie.

Selon la dernière enquête de l’INSEE, les Français passent, en moyenne, 2 heures et 41 minutes chaque semaine à faire des courses. On notera au passage que la part des hommes ne fait qu’augmenter. Mais combien de temps passons-nous à la caisse ?

Après deux ans de pandémie, les habitudes de consommation ont beaucoup évolué. Les achats sur Internet suivi d’une livraison ou d’une collecte font que ce temps en société s’est transformé en temps de solitude, devant notre écran d’ordinateur ou de smartphone. Pourtant, nous avons un besoin vital de rapports sociaux. C’est important pour notre santé mentale.

Alors, même si les courses en magasin se résument bien souvent en un dialogue unilatéral entre notre liste de course ou notre caddie et nous-même, il y a un temps pendant lequel nous pouvons échanger et parler : la caisse. Et cela fait du bien : « Bonjour », « Comment allez-vous », et les sujets ne manquent pas.

Je ne vous raconterai pas toutes les anecdotes qui me sont arrivées durant ma courte carrière d’hôte de caisse dans un très grand hypermarché d’Ile-de-France, mais même si la fatigue vous gagne en fin de journée, j’y ai passé des moments de vie extraordinaires. A Seattle aussi avec cette extraordinaire caissière acadienne de Safeway avec laquelle je parlais à chaque passage à sa caisse.

Aujourd’hui, alors de de nombreuses enseignes ne jurent que par le « tout automatique », certaines reviennent en arrière. Oui, les clients aiment le contact, aime ces quelques minutes d’échanges qui refont le monde. Et cela leur fait du bien !!!!

Alors voici un bel article du Figaro qui parle ce que l’on appelle aujourdhui le Blabla Caisse.

0 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :