Selon une étude, une personne sur quatre rechute après un burn-out

par | Avr 27, 2022 | Psychologie

Avec le Club, nous parlons très souvent du burn-out et de ses causes, des signes avant-coureurs, des phases psychologiques qu’il faut traverser, des aides qui peuvent nous être apportées, mais il est un moment crucial du burn-out qui reste très délicat à gérer : le retour au travail.

Trop tôt, pas suffisamment préparé, la reprise du travail peut s’avérer être une véritable source d’anxiété et de stress pour les burnoutés. Dans nos podcasts, des témoignages de personnes ayant repris trop tôt, sans concertation avec la médecine du travail et avec le management ont systématiquement entrainé une rechute, toujours plus brutale que la première fois.

Un burn-out est comme une cicatrice à laquelle il faut prêter attention tout le reste de sa vie. Encore faut-il que la cicatrisation ait été faite dans de bonnes conditions. Et cela demande du temps.

Il est donc important que les RH, les dirigeants et les managers soient conscients des risques de rechute et soient préparés à « réintégrer » le collaborateur dans un environnement serein et apaisé.

Cet article de Elle met en lumière les causes de la rechute mais propose aussi des pistes pour permettre que le retour au travail se fasse dans les meilleures conditions psychologiques possibles.

0 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :